Pure Soi'e, la minute détente !


Mercredi dernier, j’ai retrouvé Faustine et 12 autres jeunes femmes à l’institut de beauté Pure Soi’e pour découvrir ce salon de beauté et ses services par le biais d’ateliers tels que massage et manucure. C'était aussi l'occasion d'une soirée entre filles !

J’en ai donc profité pour tenter une nouvelle expérience et j’ai opté pour un massage du dos de 15 mn. Bien qu’on m’ait vanté les mérites des massages plusieurs fois, je n’en avais jamais fait car j’ai d’énormes nœuds aux épaules depuis au moins 20 ans et rien ne peut les détendre. Donc j’ai toujours appréhendé les massages de peur d’avoir vraiment mal. Mais après une journée particulièrement intense et truffée de mauvaises surprises, je me suis dit que ça ne pouvait que me faire du bien !
Et bien je peux vous dire qu’il y a bien que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Ces 15 minutes m’ont fait un bien fou, au point qu’au moment où le masseur (et oui mon massage a été effectué par le seul homme de l’institut) s’est arrêté, je commençais à m’endormir, tellement j‘étais détendue. Merci Maxime !
Après ce moment de détente, j’ai profité d’une manucure et de conseils quant à la forme de mes ongles, le traitement des cuticules… mais j’ai surtout découvert un produit miracle lors de cette soirée : l’accélérateur de séchage du vernir de Revlon ! Vous qui utilisez du vernis à ongle, vous savez comme moi que le plus long dans la manucure c’est la phase de séchage. Et encore on n’est jamais sûr que ce soit bien sec et en général c’est à ce moment là qu’on fait des accrocs au vernis ! Grâce à cette huile, vos ongles sont totalement secs en 10 minutes environ (pour être bien sûr) et vous pouvez vaquer à vos occupations comme si de rien n’était sans prendre le risque d’abimer votre vernis !

Et puis cette soirée c’était aussi l’occasion de revoir Faustine et Sheily (Paris Secret) ; de pouvoir discuter un peu plus qu’en coup de vent avec Aurélie (Le Blog de Lili) et Nathalie (The Parisienne) ; de pouvoir enfin associer un visage aux Pensées de Manu et à Montmartre & Co mais aussi de faire de nouvelles rencontres ! Mes excuses à celles avec qui je n'ai pas parlé : je suis trop timide et réservée pour pouvoir faire parfois le premier pas... ça peut me donner parfois un côté bécheuse ou sauvage, que je n'ai pas du tout...

Le cadre de cet institut est doux, calme et chic. Il se dégage une ambiance zen (un côté ni trop, ni trop peu, juste ce qu’il faut) qui vous amène à la détente dès que vous avez passé la zone d‘accueil et manucure, à l‘entrée du salon.







Voilà une bonne adresse à retenir :

Institut Pure Soi’e
230 rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 8e (métro Ternes)
Tél. : 01.56.36.03.96

Il existe d’autres centres sur Paris et région parisienne. Toutes les adresses et les coordonnées sont sur le site Pure Soi’e, ici !

Merci à Faustine pour son invitation et à Laetitia et son équipe pour leur accueil et leurs bons conseils.

*** Edit 2015 ***
L'institut a fermé.

Crédit photos : © La Parisienne

Une pointe de soleil dans ce froid...

Avec l'installation du froid, l'approche de la neige, je suis nostalgique de ce soleil qui est apparu en début de semaine sur la Gare de l'Est !... juste avant que la pluie ne revienne au galop !
Bon week-end à tous et toutes (bien au chaud) !


Crédit photo : © La Parisienne

Petite histoire du ticket de métro parisien


S'il existe bien un objet commun à tous les parisiens, c'est bien le ticket de métro. J'ai connu le ticket jaune puis vert, violet et enfin blanc. J'ai connu également la carte orange puis le pass Navigo. Mais je n'ai aucun souvenir de la première classe et bien évidemment jamais connu les poinçonneurs ! Tout cela est maintenant raconté dans un livre.

Grégoire Thonnat a eu l'idée de nous conter l'histoire de cet objet du quotidien parisien dans un très beau livre illustré. Travaillant dans la communication depuis 20 ans, Grégoire Thonnat est "Esitériophile" (collectionneur de titres de transport) depuis son plus jeune âge. Il a vécu son enfance à Paris et il chasse les tickets rares du métro et leur histoire. Il a trouvé un des ses plus beaux spécimens, blotti depuis 80 ans au creux d'un livre de la Bibliothèque de l'Ecole Normale Supérieure. Il anime le site de référence histoire du ticket de métro.

Vous pourrez feuilleter quelques pages du livre ici. Le peu que j'en ai vu me donne bien envie d'en savoir plus, pas vous ?







Petite histoire du ticket de métro parisien de Grégoire Thonnat
Editions Télémaque - 19,90 €

En vente dans les librairies et les sites internet de la Fnac et d'Amazon.

Anciennes devantures parisiennes...

Dans les grandes villes telles que Paris, on a le plaisir de pouvoir découvrir au détour d’une rue une façade ancienne qui se rapporte en général à l’activité du commerce qui occupait l’immeuble en question.

C’est comme ça que au fil de mes balades, je suis passée, notamment, ces devantures…
Mais tout d'abord voici la même rue et les mêmes boutiques, photographiées par Eugène Atget en 1908.


Au Bourdon d’Or
93 rue Saint Honoré, Paris 1er

Il s’agit de la boutique d’un apothicaire du 17e siècle. L’histoire dit que c’est dans cette boutique qu’Henri IV aurait reçu des soins par l’apothicaire Clérambourg après avoir été mortellement blessé par Ravaillac. Mais au cours de mes recherches sur le net, d’autres sources précisent que Clérambourg occupait cette officine bien après l’assassinat d’Henri IV et que celui-ci aurait agressé loin de la rue Saint Honoré. Quelle que soit la bonne version, la façade a de beaux restes depuis le 17e siècle !


A la Renommée des Herbes Cuites
95 rue Saint Honoré, Paris 1er

Il s’agit d’une ancienne épicerie dont le décor (lettres d’or sur fond de marbre noir) a été conservé et même inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.
Le bistrot installé aujourd’hui au rez-de-chaussée a d’ailleurs conservé le même lettrage pour son enseigne ce qui confère une unité à la façade.


C’est ainsi que vous trouverez une boutique de vêtements avec une enseigne de coiffeur, dans la rue des Rosiers (Paris 4e).


Crédit photos : © La Parisienne (sauf mention contraire)

Les manifestations se suivent mais ne se ressemblent pas…

Ces 2 derniers mois, les grèves se sont multipliées contre la nouvelle réforme des retraites. Un nouvel appel à la mobilisation a été fait pour une nouvelle grève le 23 novembre prochain. Alors comme d’habitude, des perturbations seront à prévoir dans les transports et nous allons encore goûter aux joies de se retrouver debout ou "au mieux" écrasé comme une sardine dans sa boîte !

Bien que cette grève soit une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites (enlevez-moi un doute, cette réforme n’a-t-elle pas été votée ?), il n’y aura pas de manifestation nationale mais seulement des rassemblements, des réunions et bien évidemment des arrêts de travail !

Alors pour vous donner un avant-goût de cette "magnifique" journée et compenser l’absence de manifestation, voici quelques images de celle qui a eu lieu le 28 octobre dernier, pendant les vacances scolaires. Souvenirs…


Et si comme moi, vous prenez les transports mardi prochain, je vous souhaite plein de courage et surtout un minimum de perturbations…. Et peut-être que d’ici là, ils auront changé d’avis…

Crédit photos : © La Parisienne

Certains l'aiment show et ses coulisses...

Comme chaque année, en septembre, on découvre la nouvelle grille des programmes, avec des bons et de moins bons concepts ! Et parfois, de nouvelles émissions fleurissent sur le PAF un peu plus tard...

Quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai été contactée par Ludivine (France Télévisions) ! Elle m’a proposé d’assister aux coulisses et au direct de la première de l’émission "Certains l’aiment show", sur France 4, qui annonce le grand retour à télé de Stéphanie Renouvin (journaliste sur i>Télé et Canal +, elle quitte le monde du petit écran, en 2008, pour se lancer dans une carrière musicale). Ce que j’ai bien évidemment accepté. Et oui, j’avoue, j’aime la télé et là c’était l’occasion de pouvoir découvrir l’envers du décor !


Alors "Certains l’aiment show" (ou CLAS en abrégé), c’est quoi ? Le principe de cette émission est d’informer et de divertir. Stéphanie Renouvin aborde des sujets d’actualité, lancés par des magnétos réalisés par de jeunes journalistes. Ces derniers sont présents sur le plateau et peuvent ainsi partager leurs opinions avec les invités, le tout orchestré par Stéphanie. Et la petite touche "geek", l’un d’eux est connecté sur Twitter pendant toute l’émission et échange ainsi avec les téléspectateurs via #clas.

Accompagnée de mes guides, Ludivine (France Télévisions) et Leïla (EdenTV), j’ai ainsi pu voir le plateau avant l’arrivée du public (le décor a été réalisé spécialement pour l’émission et venait d’être installé la nuit précédent le tournage. C’est également dans ces mêmes studios qu’est tourné le Grand Journal de Canal +), les coulisses, les loges des invités, la loge «"coiffure & maquillage", la régie. J’ai ainsi appris qu’il n’y avait que 4 secondes entre ce qui se passe sur le plateau et sa diffusion dans votre téléviseur !








Et enfin, autorisation exceptionnelle, j’ai pu prendre des photos d’Omar et Fred, juste avant le démarrage du tournage. Autant vous dire que j’ai eu "chaud aux f…" et heureusement que je me suis rappelé du nom d’un des techniciens (j’ai croisé beaucoup de personnes et ça m’a fait beaucoup de noms à retenir… pas évident) car je crois bien que le pompier qui m’a vu prendre les photos allait me sortir du plateau manu militari ! C’est pourquoi les photos avec Omar et Fred sont légèrement floues… le trac, que voulez vous !





Depuis le plateau, on ne voit pas l’émission comme sur son canapé ; on n’en a pas la même perception. Au final, j’ai bien apprécié le ton de cette nouvelle émission. Et pour cette occasion, mis à part Omar et Fred, le second (ou troisième) invité était Patrick Poivre d’Arvor. Et cet homme est passionnant ! J’aurais pu l’écouter pendant des heures…

Le naturel des jeunes journalistes (et leur jeunesse, il faut bien le dire : ils ont environ 25 ans et donc un regard différent des journalistes aguerris) et le dynamisme de Stéphanie, véritable chef d’orchestre de l’émission, changent un peu de ce que l’on a pu déjà voir, bien que le principe de base (un présentateur et des chroniqueurs abordant des sujets d’actualités) soit assez commun à beaucoup d’autres émissions.

Si vous n’avez pas pu voir cette première, vous pourrez vous rattraper le 10 décembre lors de la prochaine diffusion sur France 4.

N’hésitez pas à consulter la rubrique CLAS du site de France 4 pour en savoir plus.
Merci à Ludivine et Leïla de m'avoir invitée et fait découvrir les coulisses de la télévision.

Crédit photos : © La Parisienne

Sex and the City 2 : le DVD est arrivé !!

Le 2e long métrage de Sex and the City est sorti en juin. Je vous en avais d’ailleurs parlé ici.
A ce moment là, j’ai lu par ci, par là, beaucoup plus de déceptions que de joie pour ce 2e volet. Pour ma part, j’étais toujours aussi enchantée de retrouver nos 4 new-yorkaises préférées !
Et depuis le 10 novembre, le DVD du film est enfin dans les bacs ! Alors avec le temps pourri (oui, il n’y a pas d’autres mots pour le décrire !) que nous avons eu dimanche, j’ai fait "le légume" sur mon canapé tout en profitant de mon nouveau DVD et de ses bonus : le making-off du flash-back années 80 de nos héroïnes et la bande originale du film avec Alicia Keys.

video


L’Ultimate Edition Limitée a un package designé par Christian Lacroix, avec un style qu’on lui reconnaît bien : chic et sobre avec des arabesques bleues et or sur fond blanc ! Ce coffret contient le DVD avec les bonus cités ci-dessus et le Blue-Ray avec 5 autres bonus… Et vous y trouverez également un code pour le téléchargement offert d’une copie digitale !!



Mon seul regret c’est de ne pouvoir profiter du Blue-Ray, n’ayant pas de lecteur adapté ! Aussi, je ne pourrais pas découvrir les autres bonus avant un moment… sauf si une âme charitable ou le Père Noël (c’est de saison et on peut toujours rêver !) passe par là…


En tous les cas, j’ai bien aimé le flash-back des années 80 : ça m’a rappelé mes jeunes années quand je regardais Flashdance et écoutais Madonna au début de sa carrière (les meilleures années en fait…) !

video


J’avais déjà bien aimé le film la 1ère fois que je l’ai vu mais là, je l’ai encore plus apprécié. Pourquoi ? Je ne saurais vous le dire…mais la magie opère toujours et c’est le principal !


Et vous, êtes-vous aussi fan que moi de SATC ?
Allez-vous succombez aussi à l’Ultimate Edition Limitée ?
Un coffret réunissant les 2 films (avec un porte sac en cadeau)
est également disponible dans les bacs,
tout comme l'édition simple de SATC 2 !
Il y en a pour tout le monde !

© 2010 Warner Bros. Entertainment Inc. Tous droits réservés

Un salon de toilettage pas comme les autres...


En voulant prendre un raccourci au gré de mes balades, je suis tombée sur cette vitrine ultra-kitsch. Il s'agit d'un salon de toilettage mais aussi d'une boutique d'accessoires pour nos chers compagnons à 4 pattes (Calina Toilettage, 3 rue Roy, Paris 8e) !
Avant de voir cette vitrine, je ne pensais pas qu'il puisse exister de tels articles... et encore moins du parfum pour chien et chat ! Cette vitrine toute rose m'a tout de suite fait penser à Paris Hilton !
Il semble que ce soit une bonne adresse pour les amoureux des chiens et des chats !

Crédit photos : © La Parisienne