Brunch au Murano : une sacrée déception!


J’ai entendu parler du Murano et de sa célèbre cheminée depuis très longtemps. Il y a un peu plus d'un an, j’avais découvert leur brunch en lisant Nathalie, The Parisienne. Vu le prix du brunch, je m’étais dit qu’un jour, peut-être, l’occasion se présenterait de pouvoir le tester.

Livingsocial a proposé en début d’année un deal fort intéressant permettant de tester le brunch du Murano à moitié prix (brunch pour 2 personnes pour le prix d’1). Voilà donc l’occasion tant attendue et ce n’est pas la neige qui nous arrêta ce jour-là !


Le cadre est moderne et chic mais a un côté un peu élimé. La réception de l’hôtel est bizarrement placée : dans un local vitré à droite de l’entrée… surprenant mais pourquoi pas. On continue dans le hall pour arriver dans le salon d’accueil où trône le célèbre Chesterfield blanc devant cette longiligne cheminée. Quelques jours après les fêtes, nous avions encore le droit au sapin… suspendu et à l’envers.


Face au canapé, se trouve le bar dans une ambiance plus feutrée avec des couleurs sombres. Je pense que l’on doit plus apprécier la décoration du bar en soirée avec les jeux de lumières. Et de l’autre côté, on découvre la salle de restaurant avec sa décoration épurée et moderne.


Nous sommes emballés par la décoration et apprécions ces premières minutes dans l’hôtel. Le personnel est agréable, souriant et poli. Je regrette toutefois que les jeunes femmes ne soient pas mieux coiffées, maquillées et habillées, compte tenu du chic de l’hôtel. Leurs tenues un peu « cheap » ne correspondent au lieu. Mais vu les salaires dans la restauration, on ne peut pas trop leur en vouloir. Nous nous sommes dits qu’un uniforme aurait été plus judicieux… mais ce n’est qu’un détail…

Passons au principal objet de notre venue : le contenu de nos assiettes ! La disposition des différents buffets nous oblige à aller dans toutes les salles : la partie petit-déjeuner dans le salon d’accueil, les boissons chaudes dans le bar au fond de la salle de restaurant, les plats salés à l’opposé des boissons chaudes, les boissons fraiches et les desserts dans la salle du bar lounge.

A peine 30 minutes après notre installation à table, il n’y avait presque plus rien au buffet petit-déjeuner lorsque j’y suis allée (d’autant que nous faisions partie du premier service). L’emplacement est sympa mais pas assez grand pour proposer suffisamment de produits pour les clients. Les viennoiseries étaient bonnes mais les pancakes réchauffés et les mini part de cake, c’était plutôt décevant.

Au stand boisson chaude, un mode d’emploi de la machine à café était nécessaire, tout comme le réassort des boites à thé.

Après la déception de la première partie, nous espérions beaucoup de la partie salée. Mais là aussi, ce fut déception : les plats étaient réchauffés ; l’aspect de certains ne donnait pas vraiment envie (pommes de terre un peu desséchées). Après avoir fait une sélection rapide, j’ai pu trouver quelques mets tentant. Ce fut bon mais sans plus. Rien de transcendant au niveau du goût et des saveurs.


Alors nous avons finalement mis tous nos espoirs dans la partie sucrée. Et hélas, ce fut la partie la plus décevante. Nous n’avons vraiment pas aimé : panacotta liquide, opéra sans saveur, cannelé sec et dur. La seule mignardise que j’avais pris qui sortait du lot était la tartelette.


Toutefois, les jus de fruits nous ont bien plu. J’ai ainsi découvert le jus de kiwi, vraiment délicieux.
Ainsi que les œufs brouillés préparés à la commande… C’est d’ailleurs une particularité du brunch : vous pouvez commander des œufs préparés comme vous le souhaitez : plats, à la coque, brouillés, en omelette…

A 49 € le brunch par personne (sans alcool), nous avons trouvé que la qualité était en bien dessous de sa valeur. Une vraie déception… Heureusement que nous avions profité d’un deal et donc d’un prix intéressant. Si vous recherchez un brunch à Paris, évitez le Murano. Pour bien moins cher, vous pourrez trouver des brunchs de bien meilleure qualité.

Hôtel Murano
13 boulevard du Temple, Paris 3e
Brunch – 49 €
Le dimanche, de 11h30 à 17h00

8 commentaires

  1. un peu le même style (à cause de la déco) mais en bon cette fois et moins cher (30 euros par personnes) tente celui du Kube vers la Chapelle. (http://balladesgourmandesetautreslubies.wordpress.com/2012/02/19/143/#comments)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a l'air très tentant et les plats semblent plus frais qu'au Murano. Je voulais également tester le bar glacé du Kube... enfin s'il existe toujours !

      Supprimer
  2. je confirme : j'ai été super déçue lors de mon dernier passage, et je n'y retournerai plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espérait que ce n'était qu'un accident de parcours lorsque tu y avais été... hélas non!

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Je me souviens de la construction de cet hôtel, où ils passaient les entretiens d'embauche aux milieux des gravas. J'ai pas été retenu, ce qui n'est pas un soucis, mais me souviendrais toujours de la très haute prétention de la Direction.
    Surtout pour voir que même à ses débuts ce n'était pas le grand luxe espéré et 7 ans après voir que l'hôtel est quasi à l'abandon, la direction démissionnée (affaire DSK) et en redressement judiciaire.
    Il semble qu'ils survivent grâce aux sites d'offres promotionnels. 49€ le brunch, vu les photos, c'est du Flunch! Jamais vu des plats aussi peu appétissants et si peu frais.
    Suite à votre article, j'ai voulu voir les avis sur l'hôtel (Tripadvisor, Booking...) et c'est pire que je l'imaginais. Enfin, les commentaires valent le coup d'être lus. Beaucoup sont drôles : comme le prêt de dvd car la télé ne marche pas, pas d'électricité dans l'hôtel et la réception déclare au client "c'est pas notre problème", soirée de la st valentin cauchemardesque, personnes très distinguées coincées dans l'ascenseur entre 2 étages et le personnel qui annonce que c'est quotidien que l'ascenseur soit en panne etc... C'est très drôle. Presque tout un scénario pour un film comique.
    Mais bon, c'est une honte, et j'ai honte étant de la profession. En espérant que ce n'est qu'un cas isolé. Mais malheureusement, cas qui a tendance à se répéter dans ces hôtels branchés. Ce qui terni notre métier et savoir faire.

    A bientôt avec toujours le plaisir de vous lire (oui j'aime beaucoup votre blog, qui même étant Parisienne depuis 30 ans, me fait découvrir ou re découvrir cette ville)
    Et dans l'espoir aussi de découvrir quelques adresses hôtels restaurants qui valent encore le coup! ^^

    Cordialement,

    Florence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Florence pour votre commentaire et vos compliments.
      Je suis d'accord avec vous : ces hôtels branchés n'assurent pas le service attendu, hélas...

      Supprimer
  4. bonjour je m y suis rendue il y a deux dimanches et moi j ai trouvé la cuisine remarquable ainsi que la déco et le personnel.les oeufs sont un delice.et les jus de fruits j adore

    RépondreSupprimer