Au Cochon Gaulois, tout est bon !

Quand on m’a proposé de tester le restaurant le Cochon Gaulois, adresse dédiée comme son nom l’indique au cochon, j’étais partante car c’est une des viandes que j’adore. Je ne pensais pas que l’expression "dans le cochon, tout est bon" y prendrait tout son sens !


Le restaurant est situé dans le quartier de Montmartre, à deux pas du métro Lamarck-Caulaincourt. Ici, le mot d’ordre est la convivialité. C’est certainement l’adresse idéale pour se retrouver en famille ou entre amis. Les tables d’hôtes et la grande table ronde (en l’honneur de la grande table de banquet d’Astérix et Obélix) vous accueillent à bras ouverts. Mais si vous souhaitez un repas plus intime, des tables classiques sont également disponibles dans la 2e partie du restaurant. Bien évidemment, la décoration est dédiée au cochon, avec des photos, des peluches, des objets…



Cette adresse récente a été ouverte par un trio de chefs qui aiment leur métier et le partage avec grand plaisir : Maxime Delaboudiniere, Johnny Moreaux le chef cuisinier et Yvan Lobel le chef pâtissier. La cuisine au fond du restaurant est ouverte sur la salle. Vous pourrez ainsi voir toute l’équipe en pleine action. Maxime, quant à lui, vous accueillera avec son sourire et sa bonne humeur. Et il prend toujours un peu de temps pour expliquer à chaque client la carte en détail. Au fur et à mesure de ses explications, j’en avais l’eau à la bouche et tout me tentait. Le choix a été difficile. Ce qu’il faudra retenir, c’est que chaque produit est choisi avec soin et surtout avec une connaissance parfaite de son origine. Tous les plats sont réalisés sur place.


En amuse-bouche, j’ai goûté à leurs rillettes de porc absolument délicieuses… et surtout très peu grasses ! Un exploit mais comme quoi, cela existe ! Comme je vous le disais, le choix a été très difficile. J’ai finalement opté pour un carpaccio de pâté de tête avec sa vinaigrette de jus de viande, câpres et échalotes. J’avoue avoir été réconciliée avec le pâté de tête dont j’avais jusque-là un mauvais souvenir. J’ai découvert ici un pâté de tête fin et fondant.


En plat, j’ai choisi la trilogie de cochon : l’assiette idéale quand on ne sait pas trop quoi choisir comme ce fut mon cas ! Cette trilogie propose, en version plus petite que le plat unique, du boudin noir de viande, un carré de cochon cuit et de la poitrine. J’ai eu un coup de cœur pour le boudin noir, absolument délicieux !

Mais rassurez vous, au Cochon Gaulois, vous trouverez également à la carte de la volaille (selon arrivage) ou du poisson (pêche du jour). Ainsi, même ceux qui ne sont pas tentés par le cochon pourront vous accompagner! 😉


Je n’ai pas pu trouver une petite place pour le dessert que j’ai remplacé par un thé gourmand (existe aussi en version café gourmand). C’est l’un des meilleurs que j’ai pu tester avec notamment une tarte citron déstructurée dont la crème au citron est exquise. Crémeuse et juste citronnée comme j’aime sans être trop acide, ni trop agressive.

Les chocolats que vous voyez sur la photo ci-dessous accompagnent le champagne gourmand, également proposé à la carte des desserts.


Nous avons passé un très agréable moment au Cochon Gaulois, dans la bonne humeur et en se régalant ! Que demander de plus ! Je ne peux que vous conseiller cette adresse qui change des classiques !

185 rue Marcadet, Paris 18e
M° Lamarck-Caulaincourt
Tél. : 09.80.92.35.07

Ouvert au déjeuner du mardi au vendredi, de 12h30 à 14h30 et au diner du mardi au samedi, de 19h30 à 23h30.

Formule déjeuner (entrée/plat ou plat/dessert) : 17€
Entrées à partir de 8€
Plats à partir de 16€
Desserts à partir de 9€


Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Aucun commentaire