Le rock sous toutes ses coutures au Hard Rock Café Paris

En plus des courants musicaux qui ont rythmé la planète depuis plus d’un demi-siècle, le rock et la pop ont toujours eu une influence majeure sur le look des nouvelles générations. Ce n’est donc pas un hasard si depuis 1971, année de l’ouverture du premier restaurant à Londres, le Hard Rock Café compte en plus d’une collection unique d’instruments de musique de légende et d’objets cultes, la plus belle garde-robe du panthéon des stars de la musique populaire anglo-saxonne.


Et si, rien que pour visiter ce dressing fabuleux, vous feriez volontiers, comme la Parisienne du Nord et moi, le tour du monde des 174 établissements où l’on sert une cuisine américaine si copieusement typique, profitez des quelques jours de l’exposition "Hard Rock Couture" pour admirer certaines des plus belles pièces de ce musée du rock à l’échelle planétaire.

Jusqu’au 6 octobre, au premier étage du restaurant parisien, un tapis rouge se déroule des fifties avec la veste d’Elvis dans le film "Jailhouse Rock" jusqu’au costume en velours violet "Purple Haze" que Jimi Hendrix a porté lors de nombreux concerts mythiques. Les robes de scènes de Katy Perry, Fergie et Shakira vous ramèneront dans les années 2000 et le blouson en cuir rouge d’un certain Michael, bad boy de "Beat it", vous rappellera que les années 80 ne sont jamais loin !


Pourquoi ne pas terminer cette visite en prenant un verre au bar principal du rez-de-chaussée dans une ambiance toute en décibels ? Vous pourrez alors sentir la présence des Beatles grâce à la veste en daim que John Lennon portait lors de la séance photo de la pochette de "Rubber Soul", album incontournable de la pop-music.

Et avant de partir, laissez-vous attirer par le rose qui colore en ce moment la boutique du restaurant ! Ne résistez pas et mobilisez-vous en prenant part à la campagne Pinktober que le Hard Rock Café organise chaque année depuis 1999 pour soutenir la lutte contre le cancer du sein. En effet, durant tout le mois d’octobre, le restaurant proposera des activités et du merchandising pour récolter des dons en faveur de l’association la Ligue contre le cancer.

"Rock ton make-up" et "Pink tes ongles" réveilleront la Pink Rockeuse qui est en chaque femme ! Une autre raison de venir craquer pour le look pop-rock du Hard Rock Café Paris.

Le Parisien

Mères et Filles, une bonne adresse dans le Marais…

Avec Sheily, nous avons instauré entre nous un rituel : tester un nouveau restaurant à chacun de nos rendez-vous "papotages" ! Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons pas eu de mauvaise surprise. Et ce fut le cas pour le restaurant Mères et Filles, tenu par deux sœurs, dans le quartier du Marais.


La décoration du lieu nous met vite à l’aise. Le lieu est petit mais chaleureux. Et nos papilles se sont également régalées. Pour ma part, j’avais pris une entrée, salade de fenouil et écrevisses, accompagnée en plus d’une salade verte composée. Et je me suis régalée de la première à la dernière fourchette… Sheily a également apprécié son plat (si je me souviens bien, il s’agissait d’une salade Caesar revisitée).


Nous étions tellement repues que nous n’avons pas testé la carte des desserts, même s’ils faisaient envie… Il faudra y retourner.

Alors si vous passez dans le quartier, n’hésitez pas à y faire une halte.

Restaurant Mères et Filles
8 rue Saint Paul, Paris 4e
M° Sully Morland
Tél. 01.48.04.75.89

Ouvert du lundi au samedi, midis et soirs

A la recherche de la Belle Gabrielle à Montmartre avec Visites Spectacles

Les propositions de visites guidées à Paris sont nombreuses. Pour pouvoir faire un choix, il faut parfois se pencher sur un style de visite. Avec Visites Spectacles, la balade est animée par des comédiens, selon un scénario lié à l’histoire du quartier visité.

Avec le Parisien, nous avons eu la chance de tester la balade de Montmartre qui nous a entraînés à la recherche de la Belle Gabrielle.

Ainsi, arpentant les ruelles de l’ancien village montmartrois, nous avons croisé un poulbot mais également Modigliani en pleine inspiration sous l’effet de l’absinthe à 2 pas de l’ancien hôpital psychiatrique où a souvent séjourné Gérard de Nerval.

Nous avons découvert quelques cabarets, les vignes de Montmartre, l’histoire de Saint Denis pour terminer notre périple aux pieds de la basilique du Sacré Cœur.
Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous dévoiler les secrets de cette visite et vous laisser l’entière surprise.

Nous avons passé 2 heures bien agréables, instructives et amusantes. La balade n’est absolument pas fatigante (sauf peut-être les nombreuses marches grimpées vers la fin…) car entre chaque marche, il y a un temps de pause animé par notre guide et les différents personnages rencontrés au fil de notre quête.


Pour ma part, j’ai bien envie de faire la visite de la tour Eiffel. Les balades de Visites Spectacles, très originales, nous a totalement enchantés et nous ne pouvons que vous les conseiller. C’est à faire en famille, entre amis ou même seul ! Vous pourrez ainsi également partir à la découverte de Saint-Germain-des-Prés, la galerie Vivienne, les passages couverts,…

Par ailleurs, Visites Spectacles participe à l’opération "Promenons-nous sur les grands boulevards" jusqu’au 17 octobre 2013. Cette opération associe plusieurs organisations culturelles des Grands Boulevards et vous permet d’obtenir des réductions sur les visites. Découvrez tous les avantages sur leur page Facebook.


Un grand merci à Visites Spectacles pour cette découverte.

Rock the Casbah

Il existe des films qui ne me tentent pas particulièrement en voyant l’affiche, voire parfois la bande annonce. Pour Rock the Casbah, ma curiosité a été un tantinet attisée en voyant la bande annonce mais après avoir vu le film la semaine dernière, je ne pensais pas être aussi agréablement surprise.


Le pitch n’est certes pas des plus joyeux mais détrompez-vous ! Cette réunion de famille lors des 3 jours d’obsèques du patriarche va faire voler en éclats les non-dits et les secrets de famille en alternant des moments drôles et des moments plein d'émotions. La caméra de Laïla Marrakchi s’attarde sur les femmes de la famille : des femmes fortes et sensibles, capables de sacrifices par amour mais également des femmes modernes et drôles représentées par des actrices dont le naturel est touchant. Une mention spéciale pour l’interprète de la grand-mère que l’on rêverait tous d’avoir !




Rock the Casbah vous entraîne dans les rues de Tanger, vous fait découvrir des traditions sans tomber dans le cliché. Même s’il s’agit d’une histoire de femmes, rien ne vous empêche, Messieurs, d’aller voir ce film. Le rire et l’émotion touchent tout le monde, sans distinction. Rock the Casbah est certainement la surprise de la rentrée cinématographique. Le film sort le 11 septembre... Vous savez ce qu'il vous reste à faire, n'est ce pas ?

Et qui mieux que le Parisien pour vous parler de la musique du film...
Si le film tire son titre d'une chanson des Clash, le rock fait essentiellement référence à la révolte toujours sous-jacente des trois sœurs dans cet univers familial en suspension. Pour accompagner ce moment à part, la B.O. évite subtilement la facilité des orchestrations orientales. Aucune mélodie évidente non plus mais des climats harmoniques aux tonalités chaudes portent les désirs, les sentiments et les prises de conscience de ces femmes, prêtes à imploser au milieu du confort de la casbah et des paysages magnifiques de Tanger.

Et puis pour les nostalgiques de Docteur Jivago, vous aurez sans doute autant de plaisir que nous à retrouver sur la toile, le talentueux Omar Sharif !


Photos Copyright ©Hassen Brahiti

Le parcours BD de Bruxelles

Bruxelles est connue pour être la capitale de la Bande Dessinée et elle le lui rend bien. Si un jour vous passez par la capitale belge, baladez-vous dans la à pied et ainsi vous découvrirez les différents murs dédiés aux artistes du 9e art.

L’office de tourisme propose un plan de la ville, incluant le parcours BD, pour faciliter la recherche. Ainsi avec le Parisien, nous avons arpenté Bruxelles de long en large et avons pu voir la majorité de ces murs. Ce fut une balade originale qui permet de faire connaissance avec la ville.

Et pour compléter cette visite en plein air, vous avez également le Centre Belge de la Bande Dessinée. Nous n’avons pas eu le temps de le visiter… voilà donc une bonne excuse de retourner à Bruxelles !


Je vous propose d’en découvrir ici un échantillon… Bonne visite !


Et pour compléter cette visite en plein air, vous avez également le Centre Belge de la Bande Dessinée. Nous n’avons pas eu le temps de le visiter… voilà donc une bonne excuse de retourner à Bruxelles !


Paris a également son cola !

Après la Bretagne (Breizh Cola) et la Corse (Corsica Cola), Paris a également son cola ! Les puristes ne voudront sans doute jamais le tester. Et pourtant, ils ont tort. Car le Paris Cola est aussi bon que le véritable Coca-Cola.

Pour ma part, je suis habituée depuis de très nombreuses années au Coca Light et je n’ai pas ressenti un goût trop sucré en goûtant le Paris Cola. J’ai vraiment apprécié cette nouvelle boisson. Le Parisien n’a également pas fait de différence entre les 2 !



Et puis, les bouteilles en verre sont plutôt sympas. Je leur trouve un côté rétro qui change des bouteilles habituelles. Et qui peut faire un souvenir parisien original…



Le Paris Cola est disponible dans la boutique Passion France (qui propose également des articles 100% made in France) et dans le réseau Carrefour.  Et pour les non franciliens, vous avez la possibilité de la commander en ligne (de 1€ à 3,75€, selon le type de bouteille et la contenance).