02/07/2015

La carte d’été du Saint James Paris se conjugue au féminin !

Anciennement fondation Thiers, le relais-château Saint James Paris est désormais un magnifique hôtel de 48 chambres et un club très privé, le Saint James Club.


Cette magnifique demeure, dernier château parisien, située en bordure de la capitale, dans le 16e arrondissement, est un havre de paix. Le bar et son jardin sont ouverts à tous pour le diner.

C'est à l'occasion de la présentation de sa nouvelle carte d'été que j'ai découvert ce lieu et ce fut un enchantement.


Le jardin a un esprit bucolique et rétro avec ses montgolfières sous lesquelles on peut s'abriter. Il s'agit là d'un clin d'œil car le Saint James Paris est situé sur le site du tout premier aérodrome d'où s'envolaient les montgolfières.


La nouvelle carte d'été met les femmes à l'honneur. Avec tout d'abord, le Chef Virginie Basselot qui vient de se voir décerner le titre de Meilleur ouvrier de France 2015. Elle est la deuxième femme à obtenir ce titre depuis sa création en 1924. Et j’avoue que les mets sont juste divins. Rien que de vous en parler et de repenser à la bouchée de volaille et sauce crémée à la truffe ou même à cette tartelette aux fraises des bois, j’en ai l’eau à la bouche.


En plus de la carte habituelle, la carte d’été propose 3 mets spécialement créés pour l’occasion par Virginie Basselot mais également de vins de vigneronnes et propriétaires, sélectionnées par le sommelier Micaël Morais. Parmi cette belle sélection, j’ai pu déguster le Champagne Blanc de Blancs 2005 de Taittinger. C’est un excellent champagne, bien équilibré et aux bulles fines comme je les aime. J’ai également retrouvé le Côtes de Provence rosé 2014 Château des Demoiselles qui fait partie de mes coups de cœurs rosés de l’été. Il fait également partie de la composition du cocktail, le « Marguerite Duras » (limoncello maison, vin rosé, basilic, concombre  et bitter de camomille).


Et ma grande découverte a été le vin Sangue d’Oro, un vin sicilien produit par Carole Bouquet. Ce vin est parfait pour un apéritif. Il a ce côté liquoreux qui fait penser à un Beaume de Venise ou un muscat de Rivesaltes. Il a ce côté suave et rond. Mais attention, il est tellement délicat et agréable au palais qu’il peut vite vous faire tourner la tête avec ses 14% vol. Certains le nomment le "vin du diable", c’est qu’il doit bien y avoir une raison. Toujours est-il que je le trouve délicieux.


Tout est fait, au Saint James Paris, pour s’y sentir bien, que ce soit le cadre, le service, les mets ou les vins. Que demander de plus. Pour ma part, j’y ai passé un agréable moment et passionnée par les bibliothèques, j’avoue avoir craqué pour celle du Saint James. Elle est tout simplement spectaculaire avec 12000 ouvrages. J'étais tellement époustouflée que j'en ai oublié de la prendre en photo.

Je reviendrai bien pour prendre un verre ou éventuellement le brunch servi le dimanche et ouvert à tous. De plus, compte tenu des lieux, j’ai été assez surprise par les tarifs qui restent plutôt raisonnables.



43 avenue Bugeaud, Paris 16e
M° Porte Dauphine
Tél. : 01.44.05.81.81

Ouvert du lundi au samedi à partir de 19h (pas de réservation possible)
La carte estivale du Saint James Paris est disponible jusqu’au 12 septembre 2015.

Champagne : à partir de 20€ la coupe
Vins blancs : à partir de 13€ le verre
Vins rouges : à partir de 15€ le verre

Cocktail « Simone de Beauvoir » 15€ (fraise, limonade, citron vert et noix de pécan caramélisées)
Cocktail « Marguerite Duras » 19€ (limoncello maison, vin rosé, basilic, concombre  et bitter de camomille).

Mets spécialement concus pour la carte d’été
Suprême de volaille demi-deuil en hommage à la Mère Brasier, farci de truffe noire et légumes au bouillon, 35 €
Assiette de fromages frais en habits de chez Marie Quatrehomme – MOF, 15€
La tarte des sœurs Tatin, crème fouettée et glace vanille, 15€

Brunch, servi le dimanche de 12h à 16h, sur réservation, 60€


Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Rendez-vous sur Hellocoton !

01/07/2015

Le Spa Nuxe de l’hôtel Le Mathurin, un instant rien qu’à soi

Au début du mois de juin, j’ai profité d’un soin du visage au Spa Nuxe de l’hôtel le Mathurin. C’était un vendredi soir, parfait pour terminer la semaine sur un moment privilégié et de détente absolue.


Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Spa Nuxe de l’hôtel n’est pas seulement réservé à sa clientèle. Il existe des créneaux horaires ouverts à tous.

Le Spa est situé au niveau -1 de l’hôtel, à l’abri des regards. C’est un espace privatisé et individualisé dont on profite totalement seul(e). En effet, le Spa est privatisé le temps de votre soin. Donc aucune chance de vous retrouver nez à nez avec un autre client. C’est une façon de goûter également au luxe d’être chez soi.

Le Spa est composé d’une cabine de soin, d’un hammam et d’un bassin à remous. 


Le soin dont j’ai bénéficié était un soin hydratant, en plusieurs phases dont un gommage. Le tout effectué avec beaucoup de délicatesse et de douceur. Tout était fait pour une ambiance totalement zen : la musique, la lumière tamisée et la douce voix de l’esthéticienne.

Je suis ressortie détendue, reposée et prête à profiter pleinement de mon week-end.

Certains diront que le soin a un prix relativement élevé mais si on tient compte de la qualité des produits Nuxe, du lieu, de la compétence de l’esthéticienne, on le comprend tout à fait. Pour ma part, je ne suis pas une habituée des soins en institut. Mais quand je décide d’en faire un, je préfère investir et privilégier des lieux comme le Spa Nuxe de l’hôtel Mathurin.

Il s’agit alors d’un vrai plaisir, d’un cadeau que l’on se fait ou que l’on peut faire. 

Hôtel Le Mathurin****
43 rue des Mathurins, Paris 8e
M° Havre Caumartin
Tél. : 01.44.94.20.94

Les Nuxe massages 45 mn 80€ / 1h15 125€
Les soins du visage fondamentaux aux actifs végétaux 1h15 110€
Les soins du visage d’exception aux fleurs et aux plantes précieuses 1h30 135€
Les soins corps complets 1h15 125€
Les soins homme de 80€ à 245€

Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Rendez-vous sur Hellocoton !

30/06/2015

La Conciergerie

Avec la Sainte Chapelle, la Conciergerie est un des vestiges des siècles passés que nous avons encore le plaisir de découvrir.

Au fil du temps, la Conciergerie aura connu plusieurs fonctions. Initialement, au VIe siècle, Clovis, premier roi des francs, avait établi sa résidence sur l'île de la Cité. Plusieurs siècles plus tard, Hugues Capet établira dans le Palais de la Cité, le siège du pouvoir royal.


Après avoir connu les fonctions de demeure royale, la Conciergerie servira de Palais de Justice et de prison. Ravaillac, meurtrier du roi Henri IV, y fut emprisonné. Tout comme, Marie-Antoinette au moment de la révolution, dont on peut découvrir, aujourd'hui, la reconstitution d’une partie de sa cellule.

A partir de 1793, se tenait à la Conciergerie, le Tribunal Révolutionnaire qui sera finalement dissout en 1795 après la chute de Robespierre.

A cette même époque, la Conciergerie sera considérée comme la plus dure des prisons. Jusqu'en 1794, les prisonniers sont entassés par centaines dans les cellules, dans des conditions d'insalubrité très importante.

Aujourd'hui, on peut découvrir quelques cellules ou plutôt cachots ainsi que le bureau du greffier ou celui du "coiffeur", dans la partie rénovée par Louis XVI après l'incendie de 1776.

La visite se poursuit par la Chapelle dite "des Girondins", appelée ainsi suite au banquet des 21 députés Girondins avant leur exécution en 1793. Accolée à cette chapelle, se trouve la chapelle commémorative de Marie-Antoinette, installée en 1815.


Mais au-delà de la page d'histoire que vous traverserez de pièce en pièce, vous serez sans doute impressionné, tout comme je l'ai été, par les magnifiques salles médiévales dont la salle des Gens d'armes (le mot "Gendarme" viendrait-il de là ?), construite à partir de 1302. Ces salles étaient réservées à la garde royale.


A l'extérieur de la Conciergerie, à l'angle du bâtiment, en vous dirigeant vers la Sainte Chapelle, vous pourrez également admirer la toute première horloge publique, datant de 1370.

Depuis que l'édifice a été rénové et a retrouvé sa splendeur, c'est un plaisir de pouvoir l'admirer depuis les ponts aux alentours ou même depuis la berge en face.


Palais de la Cité
2 boulevard du Palais, Paris 1er
Tél.: 01.53.40.60.97
M° Saint-Michel ou Cité

Ouvert tous les jours, de 9h30 à 18h00 (sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre)
Tarifs : 8,50€ / 6,50€ - Billet jumelé avec la Sainte Chapelle : 13,50€ / 10,50€


Crédit photos: ©La Parisienne du Nord 

Rendez-vous sur Hellocoton !

28/06/2015

Instaweek de la Parisienne #17

Cette semaine était partagée entre culture et gastronomie. Tout ce que j'aime!
  • Dimanche dernier, nous avons déjeuner à l'Atelier Renault, sur les Champs Elysées où nous avons découvert la carte éphémère du chef Juan Arbelaez.
  • A l'occasion de la fête de la musique, il y avait des animations dont le barbier Big Moustache.
  • Après une marche le long des berges de Seine, nous avons profité de la fête de la musique devant la gare Saint Lazare avec le concert de Gaëlle Buswel, une chanteuse blues-rock de talent. Une belle découverte musicale.
  • Lundi, avec le Parisien, nous avons découvert la nouvelle exposition du Musée du Quai Branly : l'Inca et le Conquistador. Une exposition relatant un pan de l'histoire de Inca, fort intéressant.
  • Mardi, déjeuner léger (c'est l'été, il faut en profiter) entre amies au Paradis du Fruit de Montparnasse. La salade était sympa, la serveuse un peu moins. On ne peut pas tout avoir.
  • J'ai découvert une des activités de Vente Privée : la vente du vin. Le saviez vous ? Vente Privée est le 1er site de ventes de vins en ligne. Actuellement, vous pouvez profiter des ventes de vins de saison comme les rosés et bénéficier à cette occasion d'une livraison en 72 heures.
  • l'hôtel Warwick Champs-Elysées ouvre sa terrasse au dernier étage de l'hôtel pour vos déjeuners, dîners ou tout simplement un verre dans l'après-midi. A l'abri du tumulte de la plus belle avenue, vous pourrez profiter de la vue sur la tour Eiffel au calme. La carte du restaurant est absolument exquise. Je vous en parle prochainement plus en détail.
  • Cette semaine, j'ai également profité de la belle lumière de l'été sur Paris. 
  • J'ai visité pour la première fois le musée de l'Orangerie et découvert les Nymphéas de Monet. Ce musée est une pépite qui mérite d'être encore plus connue. Outre l'oeuvre spectaculaire de Monet, vous y verrez également une magnifique collection d'Impressionnistes.
  • Hier, j'ai participé à un atelier à la Faïencerie de Gien. L'occasion de découvrir de plus près cette magnifique marque de faïencerie. Il est vraiment difficile de résister face à toutes les sublimes pièces du magasin. Pendant cet atelier, nous avons également réaliser un rond de serviette avec des fleurs fraîches sur les conseils de Chloé (des Bulles dans les Branches) et découvert de jolies sweet tables réalisées par Requia (My Sweet Boutique).
  • Avec le Parisien, nous avons enfin testé King Marcel, un restaurant de burgers réalisés avec des produits 100% français.

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le


Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le


Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le


Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le


Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le


Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Une photo publiée par La Parisienne du Nord (@parisiennenord) le

Bon dimanche à vous !

Crédit photos : ©La Parisienne du Nord


Rendez-vous sur Hellocoton !

26/06/2015

L'Improbable, une adresse secrète au cœur du Marais

Pour arriver à l'Improbable, il faut soit connaître, soit tomber dessus par hasard, au gré de votre balade dans le Marais. Le lieu est discret et préservé du tumulte des rues plus animées du quartier.


L'Improbable est l'adresse fixe du Food Truck Bien Fait. Il est difficile d'imaginer qu'ici, il y avait avant un garage. A la place des voitures, des pièces détachées et autres bidons d'huile, vous trouverez des fauteuils et chaises de récup', des poufs et fauteuils à bascule, des tables hautes, des banquettes home made réalisées à partir de palettes de bois, des jardinières suspendues. 

Le décor est fait à partir de récup, de beaucoup d'imagination et de réalisations personnelles comme les rideaux, les banquettes et les coussins. Tout a été bien pensé et s'harmonise très bien. C'est un lieu insolite et atypique qui finalement porte très bien son nom.


Dans votre assiette, vous trouverez la spécialité du lieu: le sandwich pistolet. Le pistolet est un pain belge, à base de farine de blé et le dessus est recouvert de semoule de blé pour apporter un peu de croquant. Ici, sa forme a été un peu adaptée pour la préparation des sandwichs.

Tout est frais et fait maison, que ce soit les ingrédients des sandwichs ou les desserts. Côté boissons, vous trouverez des jus de fruits et limonades artisanales, du thé et du café.

Le jour de notre visite, avec mon amie, nous avons partagé un sandwich froid et un sandwich chaud, aux doux noms à l’accent belge : le Gargamel (bœuf grillé, tapenade, roquette, pignons de pin, copeaux de parmesan) et le Mortimer (agneau confit, caviar d’aubergine, copeaux de parmesan).

J’ai préféré la version chaude car le pain est plus fondant. D’autres préféreront sans doute l’aspect moelleux du pain avec la version froide. En tous les cas, c’est très bon et bien consistant.


L’Improbable est ouvert toute la journée, de 11h à 19h et peut être le lieu idéal également pour une pause dans l’après-midi. D’ailleurs, c’est ce que j’ai fait avec une amie quelques jours après être venue déjeuner. 

3/5 rue des Guillemites, Paris 4e
M° Hôtel de Ville / Saint-Paul

Ouvert tous les jours, de 11h à 19h

Formule Pistolet + salade 10€
Pistolet seul 8€
Salade seule 4€
Dessert de 3€ à 5€


Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...