06/03/2015

Ô Toulouse, une plongée directe dans la gastronomie du Sud-Ouest !

Dans le 8e arrondissement, à 2 pas de la place Clichy, le restaurant Ô Toulouse vous transporte directement dans le Sud-Ouest, ne serait-ce que, pour commencer, l’accent chantant du patron !


L’accueil est agréable et chose très rare, le patron sort de sa cuisine pour voir si tout se passe comme vous voulez, si votre plat vous convient. Il est proche de ses clients, sans être trop intrusif et c’est bien agréable. La déco est plutôt simple avec quelques clins d’œil à la région comme le portrait de Nougaro ou des rugbymen. Mais ici, l'important est dans vos assiettes.


A la carte, des spécialités telles que le foie gras (fait maison) ou le cassoulet mais pas seulement. Beaucoup de produits viennent de la région, issus du terroir comme les saucissons, les vins,… J’ai choisi le foie gras en entrée et il est vraiment délicieux : ultra fondant et servi avec une confiture de pêches et des tranches de pain grillées. L’ensemble est juste divin.


Pour poursuivre, j’ai opté pour un magret de canard (servi entier, chose rare qu’il faut tout de même le préciser), accompagné de pommes de terres sautées (avec de l’ail et des fines herbes) et de salade. Le Parisien a choisi le cassoulet royal de la maison. Et il ne l’a pas regretté : il s’est régalé. Les portions sont généreuses, vraiment généreuses. Moi-même, je n’ai pas réussi à finir la salade et les pommes de terre. Le magret était très bon. Seul petit bémol, purement personnel : j'aurais aimé une note sucrée pour accompagner le canard (type confiture de cerises ou même des pommes) car c'est ainsi que je le préfère.


Déjà bien calés par ce repas gargantuesque, nous n’avons pas pu résister au dessert de la maison : des chouquettes et un crémeux au chocolat. On nous en avait dit tant de bien que nous ne pouvions pas partir sans y goûter. Le crémeux porte bien son nom. Les chouquettes sont craquantes. L’association des deux est vraiment réussie. Bref un dessert sans fausse note.


Vous l’aurez compris, chez Ô Toulouse, la générosité du Sud-Ouest s’invite dans vos assiettes. Tout est fait pour qu’on s’y sente bien. Ici, pas de chichis. Si vous souhaitez du saucisson, on vous apporte un panier complet dans lequel toute votre table peut piocher.

Côté vins, Ô Toulouse propose une belle carte de la région du Sud-Ouest. Toutes les bouteilles ont été sélectionnées par le Chef auprès de producteurs du terroir. Contrairement à certains restaurants, les prix sont raisonnables (autour de 20€ la bouteille). Vous pouvez même faire baisser votre addition en allant choisir vous-même votre vin à la cave, le remonter et l’ouvrir à votre table. Ainsi vous aurez gagné 5€ sur le prix de la bouteille. Quand on vous dit, qu’ici, c’est un peu comme à la maison.

Pour notre part, nous avons dégusté un vin rouge Coteaux de Quercy, « Grain de Revel » de 2011. Un vin avec du caractère, fruité et vraiment très agréable en bouche. Une belle découverte. Nous avons été très bien conseillés par notre serveuse.


Ce petit voyage épicurien du côté de Toulouse, sans quitter Paris, a ravi nos papilles. Ô Toulouse est une adresse sympathique et bien agréable. 


13 boulevard des Batignolles, Paris 8e
M° Place de Clichy
Ouvert tous les jours, de 11h30 à 15h et de 18h30 à 24h
Menus à 19€, 27€ et 34€ : La carte
Formules du midi : 14,50€ (entrée + plat + dessert + café) ou 12€ (entrée + plat + café ou plat + dessert + café)

Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Rendez-vous sur Hellocoton !

05/03/2015

Le village troglodyte de Rochemenier

Après notre visite de Saumur, nous avons découvert le village troglodyte de Rochemenier, situé à 25 minutes de Saumur ou même Angers.


La première installation souterraine daterait du 13e siècle. Le village s’est construit au fur et à mesure de l’augmentation de la population, et ce jusqu’au 19e siècle. Le village se compose d’environ 250 salles souterraines réparties sur une quarantaine de fermes. Une petite partie du village est ouverte au public depuis 1967, soit 2 fermes abandonnées au début du 20e siècle.


Les objets, meubles, outils et photographies présentent la vie courante des derniers habitants. Dans le village de Rochemenier, tout est le résultat du travail de l’homme. Les paysans ont d’abord creusé la cour, sorte de vaste carrière à ciel ouvert, puis tout autour de celle-ci, les maisons souterraines pour loger les habitants, pour abriter les animaux et le matériel et pour travailler. En surface, se trouve la plaine. A l’origine, les paysans y cultivaient un jardin.

Le village est très bien conservé et semble figé dans le temps. Des objets personnels, de la vaisselle sont disposés ici et là dans les maisons, tout comme le matériel rangé dans les réserves font penser que les paysans qui vivaient là, ne vont pas tarder à rentrer au village. C’est une agréable visite à faire qui permet de découvrir un mode de vie peu connu et qui fait partie de notre histoire. Vous serez amusé de voir la dernière habitation qui a été modernisée et dans laquelle on trouve l’électricité et l’eau courante.


14 rue du Musée 49700 Louresse-Rochemenier
Ouvert de février à novembre (tous les horaires ici
Tarifs : à partir de 5,90€ (adulte), 3,50€ (enfant à partir de 6 ans), gratuit pour les enfants jusqu’à 5 ans.

Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Rendez-vous sur Hellocoton !

04/03/2015

Chantal Thomass et la Caisse d'Epargne : une belle association pour une belle cause! #Parlonsen

Cela fait des années que je suis particulièrement sensible à la lutte contre le Cancer du Sein. Je vous en avais déjà parlé ici et ici. Aussi, j'avais envie de vous parler de cette opération.

A l'occasion de la Journée de la Femme, le 8 mars prochain, Chantal Thomass, célèbre créatrice, très investie dans la lutte contre le cancer du sein, et la Caisse d'Epargne s'associent pour célébrer les femmes aux côtés de l'association "Le Cancer du Sein, Parlons-en !". 


Ainsi, deux cartes bancaires dessinées par la créatrice seront proposées dans les agences de la Caisse d'Epargne. 

Les visuels seront au tarif de 2 €, dont l'intégralité des fonds seront reversés à l'association. Et pour chaque carte souscrite, la Caisse d'Epargne reversera également 2€ supplémentaires. 

Proposées en version Visa Classic et Visa Premier, ce sont 25000 cartes qui seront distribuées dans les agences et les sites internet de la Caisse d'Epargne, du 7 au 14 mars 2015. Chaque carte sera accompagnée d'un porte-cartes en cuir, également dessiné par Chantal Thomass, en exclusivité pour cette opération.


Vous n'auriez pas envie de changer de carte bancaire, par hasard ?





Rendez-vous sur Hellocoton !

02/03/2015

L'Eau et les Rêves, la péniche-librairie du canal de l'Ourcq

C'est au cours d'une balade entre amies, que j'ai découvert ce lieu insolite.


Le long du quai de l'Oise, une péniche fait office de librairie, entièrement dédiée au monde maritime. Il s'agit de la péniche-librairie "L'Eau et les Rêves". Vous y trouverez des livres neufs et chinés: des romans, des livres d'histoire, des témoignages et des livres techniques, des livres pour enfants, des beaux livres... Tous sont consacrés à l'eau et les mondes marins.


La péniche est bien agencée. Un coin lecture est aménagé pour les enfants. Et des objets en lien avec la thématique des lieux sont également exposés.


Elle est, également, associée à l'association "Péniche L'Eau et les Rêves", qui a pour but de développer la culture et la pédagogie autour de la thématique de la librairie. Cette association propose également des ateliers et des rencontres, afin de sensibiliser à la protection de l'eau et des océans.



3, Quai de l'Oise, Paris 19e
M° Crimée
Ouvert du mercredi au dimanche, de 13h à 19h


Crédit photos : ©La Parisienne du Nord


Rendez-vous sur Hellocoton !

26/02/2015

L'hôtel Original

L'hôtel Original porte décidément bien son nom. Entièrement redécoré par Stella Cadente, l'hôtel a cette particularité d'avoir toujours la même fonction depuis son origine, à savoir un hôtel.


Dès l'entrée, laissez-vous emporter par la magie avec cette ambiance très "Alice aux pays des merveilles". D'ailleurs, une des chambres a cette thématique pour sa décoration : la chambre familiale avec l'alcôve destinée aux enfants. Cachés derrière un rideau, les lits des enfants se font face. Voilà de quoi les amuser un moment!


Chaque chambre a ce "je ne sais quoi" de poétique et féerique. La chambre blanche me fait penser aux princesses de Disney. Bien qu'immaculée, elle montre combien le monochrome peut être nuancé.


Ainsi, la chambre jaune ou la chambre bleue, ont une décoration plus masculine, avec des tons assez chauds mais également des matières comme le plaid écossais.


Dans la série du monochrome, la chambre dorée m'a particulièrement plu. Elle a un côté "Goldfinger" qui a beaucoup de charme. J'y passerai bien une nuit avec mon James Bond attitré.


Comme je vous le disais, dès l'entrée, l'hôtel Original dévoile tout son charme. Lorsque vous passez par le lobby douillet avec ses fauteuils crapaud et ses luminaires enchanteurs, n'oubliez pas de jeter un œil aux maquettes des chambres : chaque chambre y est représentée, au détail près, telles les différentes pièces d'une maison de poupée.


L'hôtel Original est un boutique-hôtel, labellisé TemptingPlaces. D’ailleurs, je vous parlais de leur livre, 60 destinations uniques, dans un de mes articles spécial Noël, en décembre dernier.

8 boulevard Beaumarchais, Paris 11e
M° Bastille


Crédit photos : ©La Parisienne du Nord

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...