Granville et la Maison Dior


Cela fait bien longtemps que j’avais entendu parler du Musée Christian Dior, situé à Granville en Normandie mais je n’avais jamais eu l’occasion d’y aller, jusqu’à cet été.

Entre deux balades dans la ville, nous avons visité la maison et ses jardins. Au moment de notre visite, se tenait l’exposition "Stars en Dior" qui présentait tenues et accessoires appartenant à des stars de cinéma ou utilisés dans des films et publicités depuis les années 50 jusqu’à nos jours. Marlène Dietrich achetait tous ses vêtements chez Christian Dior : une vitrine présentait certaines pièces lui ayant appartenu (de la lingerie au manteau, en passant par les chaussons, chaussures ou maquillage) et des factures à son nom étaient exposées. Nous avons également pu voir notamment une robe portée par Sarah Jessica Parker ou même celle de Charlize Theron dans la pub du parfum "Dior, J'Adore". Ainsi, nous traversons les différentes pièces de la maison qui finalement est plus petite qu’elle n’y parait et découvrons des vêtements magnifiques, reflets de l'élégance signée Dior.

Si comme moi, vous espérez visiter la maison telle qu’elle était lorsque Christian Dior y vivait, détrompez-vous. Il s’agit de la maison d’enfance du célèbre couturier. Le domaine des Rhumbs a été acquis par les parents de Christian Dior en 1905, qui est resté leur propriété jusqu’en 1931. En 1936, la ville de Granville en devient le nouveau propriétaire. La maison sera transformée en musée de la mode en 1997. L'ensemble est particulièrement bien préservé et entretenu.


Après l’exposition, nous avons arpenté le jardin, joliment fleuri, le tout dominant la falaise d’où l’on peut admirer la magnifique vue sur la mer.


Une magnifique visite tant pour le jardin que l’exposition…


Exposition « Stars en Dior » jusqu’au 23 septembre 2012
Rue d’Estouteville 50400 Granville


Le pont de l’Archevêché et ses symboles d’amour


Le pont de l’Archevêché relit le quai de la Tournelle à l’Ile de la Cité. Lorsque vous passez sur ce pont, vous vous retrouvez juste derrière Notre Dame. Mais sa principale particularité est d’avoir des balustrades entièrement recouvertes de cadenas, symbolisant l’amour d’un couple. L’usage veut que la clé du cadenas soit jetée dans la rivière qui coule sous le pont.


Cette coutume trouverait son origine dans les années 80 en Hongrie mais rien n’est bien sûr. A Paris, c’est le pont des Arts qui était initialement recouvert de cadenas. Depuis fin 2010, le pont de l’Archevêché a pris le relais. Il est amusant de lire les messages sur les cadenas, spécialement achetés et surtout gravés pour cette occasion dans toutes les langues…



Clafoutis Poires Pommes & Speculoos

L'été, c'est la saison des clafoutis, un dessert léger et fruité. C'est l'un de mes gâteaux préférés, surtout lorsqu'il est préparé avec des fruits frais et fondants comme notamment la poire. Et c'est donc tout naturellement que j'ai choisi cette recette pour tester les nouveaux pots généreux de Charles & Alice. 

Clafoutis Poires Pommes & Speculoos

Ingrédients

4/5 poires (selon la taille du plat)
125 g de farine
3 œufs
20 g de beurre
80 g de sucre
75 g de crème fleurette
30 cl de lait
1 pot généreux 535g Charles & Alice Pommes & Speculoos

Préchauffer le four à 210° C.

Dans un bol, fouettez les œufs avec le sucre, puis versez la farine et mélangez au fouet.
Faites fondre le beurre 30 secondes au micro-ondes.
Portez le lait à ébullition, versez-le sur la préparation sans cesser de fouetter.
Ajoutez la crème et le beurre fondu et mélangez. Ajoutez enfin 6 cuillères à soupe de purée de fruit Pommes-Speculoos et mélangez.

Epluchez les poires et les coupez en morceaux d’environ 2 cm. Les répartir dans un plat à tarte (ou moule à manqué). Versez la préparation sur les fruits.
Mettre au four 40 minutes.

Servez chaud ou tiède, accompagné de purée de fruit Pommes-Speculoos.


(Article sponsorisé)

Mon premier cours de photo…


Si vous me suivez depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que j’adore prendre des photos. Ce printemps, j’ai craqué et fait, enfin, l’acquisition d’un appareil Reflex, un Canon 550D. Acheter l’appareil c’est bien mais savoir s’en servir, c’est encore mieux. Le but de cet achat n’était certainement pas d’utiliser en permanence le mode "automatique".

Quelques temps après mon achat, j’ai trouvé un deal chez Livingsocial : un cours de photo de 4 heures sur le thème "débuter avec son Reflex" chez Private Event France, pour 39€ au lieu de 179€. Autant dire qu’à ce prix là, cela aurait été dommage de s’en priver.

Le 4 juillet dernier, j’ai donc profité de ce cours. Le rendez-vous était pris pour 10h. En patientant dans le hall d’accueil, j’ai vite compris que ce cours serait collectif et non individuel (petite précision qui aurait peut être utile sur le deal… mais qui, personnellement, ne m’a pas plus gênée que ça). Nous étions 9 personnes à ce cours, ce qui est largement suffisant.

Après une présentation de chacun (quelle expérience de la photo avons-nous, quel type d’appareil, quel type de photos aimons nous prendre, ce que nous attendons de ce cours…), Julien, fondateur de Private Event France, a commencé le cours en nous présentant le b-a-ba : la mise au point, les différents modes de prise de vue, l’ouverture, la profondeur de champ, la vitesse, la sensibilité ISO, les règles de la composition d’image.

Ce n’était pas évident de retenir autant d’informations en si peu de temps mais surtout de tout assimiler. Heureusement, il nous avait remis un mémo sur lequel j’ai pris beaucoup de notes…

Après cette partie théorique, nous sommes tous partis sur le terrain pour mettre en pratique ce que nous venions d’apprendre : direction le parc Monceau, proche des locaux de Private Event France.

Les quelques photos que j’ai pu prendre dans le parc m’ont permis de mieux comprendre tout ce qui nous avait été expliqué plus tôt. Mais il fallait que je "digère" toutes ces infos. Ce n’est que quelques semaines plus tard que j’ai mieux appréhendé mon appareil. Voici en tous les cas, les photos que j'ai prises le jour de mon cours...


En tous les cas, cette matinée était très agréable, dans une ambiance jeune et détendue. De plus, Julien et son équipe étaient d’une patience exemplaire… Ce premier cours fut pour moi une bonne expérience et m’a permis de mieux comprendre mon appareil. Découvrir tous les rouages d’un Reflex seule n’est pas une mince affaire et une première approche par un cours était une bonne alternative et bien pratique pour mieux comprendre également ce que l’on peut découvrir dans les livres.

Et vous, avez-vous déjà pris un cours de photos ? A moins que vous ne soyez (beaucoup) plus doué que moi avec votre appareil…

BaladEnigm, le long des quais parisiens…


J’ai découvert le site BaladEnigm grâce à Sheily. Pendant la période de Paris Plages, BaladEnigm, en partenariat avec Ports de Paris, propose une balade gratuite le long des quais parisiens. L’avantage de ces balades est que vous faites le trajet à votre rythme, avec qui vous souhaitez et quand vous le souhaitez.


Avec ma sœur, nous avons testé cette balade, il y a une semaine. Le temps était parfait pour flâner, découvrir les quais autrement et d’en apprendre un peu plus sur l’activité portuaire de Paris. Nous avons fait la balade en 1h45, munies du carnet de bord, de la carte, du chemin faisant (une série de détails pris en photo sur le parcours nous permettant de nous repérer et de confirmer que nous étions bien sur le bon chemin) et du Bérald découpé (il y a un concours sur le site pour la photo de Bérald la plus originale).


Nous avons un peu accéléré la balade en évitant quelques énigmes. 1h45, cela fait tout de même déjà une belle balade. Nous avons plutôt focalisé notre attention sur les détails du chemin faisant… D’ailleurs, certains nous ont totalement échappé ! Au final, nous avons passé un très bon moment. Nous avons été surprises de constater que peu de personnes faisaient cette balade (nous avons croisé seulement un couple sur le chemin) ; peut-être parce que nous étions lundi…


En tous les cas, n’hésitez pas à télécharger tous les documents sur le site de BaladEnigm et à profiter de cette balade. Dépêchez vous : cette balade n’est disponible que pendant la durée de Paris Plages, donc jusqu’au 20 août. Sinon, vous pouvez également profiter des autres balades thématiques à un prix tout à fait raisonnable (9,99€).

Virée Urban Pulse # 2 : Modigliani, Soutine et diner grec ! [Concours Inside]


Le mois dernier, je vous parlais des Virées Urban Pulse. Le concept est simple : une expo et un restau, le tout offert par Urban Pulse. La 2e édition de la Virée Urban Pulse aura lieu le vendredi 24 août, à 18h30.


Ce mois-ci, c’est l’exposition "Modigliani, Soutine et l’aventure de Montparnasse", actuellement à la Pinacothèque, qui est à l’honneur. L’occasion de découvrir la collection de Jonas Netter, l’un des collectionneurs les plus marquants du 20e siècle et un découvreur de talents. N’ayant pas les moyens suffisants pour s’offrir les œuvres des impressionnistes qu’ils apprécient, il ira vers des artistes méconnus dont les œuvres seront plus abordables et c’est ainsi qu’il fera la rencontre de Modigliani, Soutine et Utrillo.

A la suite de la visite guidée de cette magnifique collection, la virée se poursuivra à "La Maison Grecque" dans un salon VIP afin d’y déguster des spécialités helléniques.


Seule une quinzaine de personnes pourra profiter de cette soirée sous le signe de la culture et de la gastronomie. Afin de participer au tirage au sort, il suffit de compléter le formulaire sur le blog Urban Pulse avant le vendredi 17 août, 12h.

Aujourd’hui, j’ai la possibilité de faire profiter à l’un d’entre vous de cette soirée. Pour cela, il vous suffit de me laisser un commentaire ici ou sur la fanpage Facebook et de me dire pourquoi vous souhaitez faire partie de cette virée Urban Pulse. Vous avez jusqu’au vendredi 17 août, 23h00 pour participer. A la suite d’un tirage au sort, j’annoncerais le gagnant en édit de ce billet, le lundi suivant.

Pinacothèque de Paris
8 rue Vignon, Paris 8e

La Maison Grecque
20 rue de Mogador, Paris 9e
*** Edit 2015 *** : le restaurant a définitivement fermé


NB : l’acheminement aller/retour entre le lieu de résidence du gagnant du concours et le lieu de la virée Urban Pulse n’est pas pris en charge.


*** Edit du 20 août 2012 ***

Un petit tour par Randomizer et...

Félicitations à Xtinette ! 
Envoie moi vite ton nom et prénom par email à laparisiennedunord@gmail.com

Merci à toutes d'avoir participé... Bonne semaine à tous !

*** Edit du 30 décembre 2016 ***
La Maison Grecque est désormais fermée.

Quelques curiosités de la rue de Sévigné…


A la suite d’un déjeuner sur la place des Vosges, j’ai fait découvrir une partie du quartier du Marais à ma sœur. Notre balade nous a fait passer par la rue de Sévigné, dans le 4e arrondissement. C’est ainsi que nous avons découvert cette jolie cour intérieure et cet ancien atelier : un havre de paix en plein de cœur de la ville…


Et dans la suite de mon billet sur les enseignes de magasins détournées, j’ai découvert cette ancienne devanture de boulangerie transformée en boutique de vêtements…


Et ce n’est qu’un aperçu de ce que l’on peut découvrir dans le quartier… ce qui me fait penser qu'il faudrait qu'un jour, j'aille visiter le Musée Carnavalet, situé également dans cette rue...


Masmoudi, un goûter à l’orientale…


Je connaissais de vue la pâtisserie Masmoudi située sur le boulevard Sébastopol et j’ai pu goûter leurs spécialités grâce à un deal acheté sur le site Livingsocial. Jusqu’à aujourd’hui, je ne connaissais que "la Bague de Kenza" en termes de pâtisseries orientales. Désormais, je pourrais également me rendre chez Masmoudi pour succomber à ce péché mignon.

Le deal proposait une théière pour 2 personnes et 11 pâtisseries… juste ce qu’il faut pour faire une pause gourmande, un samedi après-midi. En voyant le nombre de pâtisseries proposées, je pensais qu’il nous faudrait un doggy-bag (en me référant à la taille habituelle des gâteaux orientaux). Mais il s’agit de petites pièces : la taille idéale pour une dégustation et pouvoir profiter de plusieurs variétés sans remords…


Avec ma sœur, nous nous sommes donc installées sur la mezzanine au fond de la boutique et avons profité de cet instant dépaysant. Les pâtisseries sont délicieuses : sucrées juste ce qu’il faut, elles ne débordent pas de miel comme le sont certaines (ce qui les rend souvent un peu écœurantes). Le thé à la menthe était également très bon.


La boutique allie des décors orientaux et une certaine modernité, le tout avec des couleurs douces. La touche en plus : un accueil chaleureux et fort sympathique. Cela devient presque rare à Paris qu’il faut tout de même le signaler lorsque l’accueil vaut également le déplacement !

64 boulevard Sébastopol, Paris 3e
Ouvert du lundi au jeudi, 10h30/14h00 – 15h00/19h30,
le vendredi, 10h30/13h00 – 14h00/20h00, le samedi, 11h00/20h00
Fermé le dimanche

Le bâtiment des douanes à Pantin prend des couleurs…



Les anciens magasins généraux des douanes, imposant bâtiment de plus de 4 étages situé à Pantin, sont totalement délabrés et gâchent un peu le décor au bord du canal de l’Ourcq. Terrain de jeu des graffeurs, quelques tags apportaient un peu de couleur à ce gigantesque cube gris.


Depuis le 30 juin, et tout au long de l’été, les artistes du collectif PoDoMa sont chargés de lui donner un nouveau souffle de vie avant sa prochaine réhabilitation, avec une œuvre collective sur la façade ouest puis sur la façade nord, longeant le canal, chacun apportera sa touche personnelle. Le bâtiment doit accueillir en 2015 les équipes de l’agence de publicité BETC Euro RSCG.


Graff en live par le collectif PoDoMa (Artof Popof, DaCruz, Marko 93)
Tous les week-ends jusqu’au 26 août – Accès libre
Bâtiment des Douanes, Pantin
Métro : Eglise de Pantin (L5)